Louer un appartement ou une maison est parfois plus intéressant que de devenir propriétaire d’un bien immobilier. Mais avant de commencer votre recherche, prenez le temps de connaître chaque étape administrative depuis le début de la prospection jusqu’à votre installation. Avoir un lien direct avec le propriétaire d’un bien que vous souhaitez louer n’est pas nécessaire, une agence immobilière peut s’interposer et guider chacune des deux parties jusqu’à la signature du bail. Cela étant, il existe certains risques de la vie courante contre lesquels il vaut mieux s’assurer.

Pourquoi est ce nécessaire de contracter une assurance d’habitation locataire ?

Si vous êtes locataire, vous devez impérativement avoir une assurance habitation. Cette assurance permet d’avoir une couverture en cas de dommages et dégradations de l’appartement ou de la maison ainsi que le voisinage directe. Et même si en tant que locataire vous avez payez le droit de disposer du bien immobilier, vous avez tout de même le devoir de l’assurer. Avoir une assurance habitation location c’est aussi s’assurer que le bail sera maintenu.

La plus faible assurance qu’un locataire puisse contracter est la « garantie responsabilité civile locative ». Cet assurance minimum permet tout de même de couvrir certains dommages tels que :

  • Dégâts de eaux
  • Incendie et explosion
  • Un dommage causé par inadvertance par le locataire lui-même.

Quels sont les autres garanties possible avec une meilleur assurance d’habitation locataire ?

Même si la « garantie responsabilité civile locative » est un minimum suffisant, elle ne couvre pas les dégât causé au voisinage ou en cas de dommage causé par le locataire lui-même telle que la dégradation intentionnelle de certains bien. Pour une plus large couverture, il vous est possible soit d’ajouter des extensions de garantie à votre contrat soit de prendre une assurance plus complète telle que le contrat MRH (Multirisque Habitation).

assurance-multirisque-habitation

Pour un contrat qui vous correspond le plus à vous et à vos besoins, vous avez le choix de souscrire à un contrat que vous estimez convenir au mieux telle que :

  • « La garantie recours des voisins et tiers » : Cette garantie couvre le locataire en cas de dommage causé dans les habitations voisines et qui s’est propagé jusqu’à l’habitation du locataire.
  • « La GRL (garantie des risque locatifs) » : Cette garantie ne couvre que l’immeuble et l’appartement.

En plus de ces garanties, votre compagnie d’assurance peut vous proposer plusieurs offres optionnelles de garantie, voici une liste qui pourrait vous aider à faire votre choix :

  • Ajouter une protection juridique : cette option vous permet de couvrir les frais d’une possible démarche juridique entamé entre le locataire et le propriétaire.
  • Garantie contre les actes de vandalisme ou après avoir subit un vol : cette garantie permet couvrir des dommages tels que l’introduction par effraction ou non par une personne connue de la maison qui aurait pris possession d’un objet de valeur.

Comment savoir quelle assurance conviendrait le plus à vos besoins ?

Il faut savoir que le contrat d’assurance d’une habitation locataire n’est pas exactement le même, il diffère selon le statut du locataire, de l’occupation du bien immobilier ou encore de quelques autres points qu’il faudra détailler avec la compagnie d’assurance. Certains cas particuliers doivent tout de même être pris en compte :

  • La sous- location : rien n’oblige un locataire qui sous loue un bien à avoir une assurance, mais un contrat d’assurance doit absolument être souscrit par l’une des trois parties.
  • Une occupation gratuite d’un bien immobilier : L’occupant est ici considéré comme locataire et il doit souscrire à une assurance d’habitation.
  • Le logement de fonction : dans le cas d’une habitation de logement de fonction, l’occupant des lieux peut être forcé à souscrire à un contrat d’assurance.

Partager

Ecrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse E-mail ne sera pas publiée.Required

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vous aimeriez peut-être lire...