Les assurances sont là pour vous couvrir en cas de sinistres, que vous ayez été victime ou alors, si votre contrat d’assurance le stipule, responsable des dommages subits. Pour cela, veillez à prendre une assurance qui convient parfaitement à votre profil et à votre situation afin de savoir quels sont les dommages pouvant être couverts par votre contrat d’assurance. Car même si les accidents n’arrivent que rarement, il faut se prémunir contre tous les risque possibles. Il faut savoir anticiper et avec une couverture minimum pour pouvoir être indemnisé au moins dans les cas suivants :

  • Les dégâts des eaux
  • Les incendies et explosions
  • Les chutes
  • Les accidents de voitures et accrochages. Etc.

Que faire et comment réagir en cas de sinistre ?

Le contrat d’assurance est un contrat qui engage l’assureur à indemniser le client, donc l’assuré, en échange d’une cotisation ou d’une prime d’assurance dans le cas où certains dommages sont subit soit pas l’assuré lui-même ou par un tiers. De ce fait, il est de votre droit de bénéficier d’un remboursement en cas de sinistre. Pour vous aider voici ce qu’il est conseillé de faire après avoir été victime, ou responsable dans le cas où le contrat ne stipule pas de clause pour les dommages intentionnels d’un sinistre :

  • Vérifiez bien si le sinistre est inclus dans les risques couverts par le contrat d’assurance.
  • Déclarez le sinistre au plus vite, certains sinistres ont un délai assez court comme le vol.
  • Il ne faut toucher à rien pour laisser l’expert juger et constater par lui-même de l’état de dégradation de votre bien afin de bénéficier d’une meilleurs indemnisation.
  • Faites une déclaration de sinistre et envoyez-la à votre assureur en recommandé avec accusé de réception .
  • En cas de cambriolage ou de vol, il est conseillé de porter plainte au commissariat de police en le déclarant à l’assureur et ce le plus vite possible.

Comment savoir à combien va être estimer le montant d’indemnisation du sinistre ?

Après avoir déclaré le sinistre auprès de l’assureur, vient l’étape de l’estimation du montant de remboursement. Il faudra évaluer les dégâts subits, pour ce faire il faudra envoyer à l’assureur un état estimatif des dommages pour savoir à combien peut s’élever ce montant d’indemnisation. Un expert mandaté par votre assureur peut se présenter à vous afin de rédiger un rapport d’expertise après le sinistre pour faire une constatation et avoir une estimation environnante du montant d’indemnisation. Dans le cas où vous jugez que le montant estimé par l’expert est inférieur au coût des dommages subits, vous avez la possibilité de :

  • Faire la demande d’une contre-expertise : vous pouvez vous aussi mandater un expert qui pourra estimer les dommages causés à vos biens, à moins d’avoir une garantie, l’expertise contradictoire à l’amiable sera à votre charge.
  • La tierce expertise : la désignation d’un tiers expert est le dernier recours possible pour réussir à dénouer la situation. La consultation d’un tiers expert est à la charge partagée entre l’assureur et le l’assuré.

Quel est le délai d’indemnisation d’un sinistre ?

Pour savoir à quel montant vous allez être indemniser, vous devez prendre en compte deux points importants stipulés dans votre contrat d’assurance :

  • Voir si le contrat prévoit une franchise d’assurance qui fixe un montant à déduire du montant à rembourser de la part de l’assurance.
  • En cas de sinistre important, consultez le plafond de garantie.

Dans le cas d’un retard d’indemnisation et de non respect des délais contractuels, l’assuré est en droit de poursuivre juridiquement l’assureur pour un versement du montant évalué en plus des intérêts.

Partager

Ecrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse E-mail ne sera pas publiée.Required

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vous aimeriez peut-être lire...